was successfully added to your cart.

Calena! : Le Noël des artistes Niçois !

By 30 novembre 2017Non classé

DATES ET LIEU DU NOËL DES ARTISTES NIÇOIS !
Début de Calena! : Vendredi 1er décembre : fête, inauguration.
Puis ouverture samedi 2 de 18h à 21h, ensuite, mercredi 6 , vendredi 8 et samedi 9, vendredi 15 et samedi 16, puis mercredi 20, vendredi 22 et samedi 23 de 18h à 21h et sur rendez vous.
À l’Atelier de Louis Dollé, École d’Arts Orange Bleue
2 rue de Jussieu, 06000 Nice (proche Cathédrale Russe du Tzarewitch)

Voici une présentation des artistes Calena! dont vous pouvez vous procurer les œuvres :

Alexandra Allard Par Louis Dollé : 

Ce n’est pas facile de faire le portrait court d’une amie Artiste. Je dois beaucoup à Alexandra Allard: Cette artiste pédagogue qui a formé beaucoup d’élèves m’a un jour demandé d’intervenir avec complicité dans ses classes. Je ne pensais pas qu’elle, une excellente peintre, installatrice, vidéaste aurait besoin de mes services. Depuis j’adore l’inviter à participer à des expositions collectives que j’organise et j’aime voir ses expositions, la collectionner. Alexandra détourne des objets insolites et leur redonne un autre sens: peindre sur des cartes, des plans, ou sur des boîtes de médicament retournées: Les boîtes de médicaments, sont des nichoirs nomades, comme tous les autres éléments, parce qu’ils viendront comme tous les autres dessins ou les peintures s’installer dans votre collection. Pourtant ce sont avant tout des identifications, des mise en formes, des compositions préalables, des dénominations sous entendus en maux (mots) en bref des solutions à un problème particulier qui affectent le corps manquant que je tente de superposer en le représentant de manière in-attendu, dans un nouvel in-situ de façon à provoquer une surprise, laissant au spectateur le soin de décider d’une autre pertinence ou d’un sens différent. Mais il s’agit de réactiver une perte… depuis 1972 et mes premières études à L’ENSBA (quai Malaquais à Paris), ma motivation pour la peinture est restée intacte, c’est toujours ; donner à voir et mettre en mouvement ce que le monde ne me propose pas avec des moyens proches et modestes.
Strates après strates je déroule les bobines de la vie sur ses objets. » (je la cite). Alexandra Allard a comme beaucoup d’Artistes une volonté (et un vrai caractère) de refuser des étiquettes: elle manipules toutes sortes de médiums et de symboles qu’elle tricote (encore une corde à son arc) au fil de son intelligence, de son humour et des ses prises de bec (et pourquoi pas même son indignation).
Venez découvrir l’extrême sensibilité d’Alexandra Allard.

 

Pour en savoir plus sur l’artiste 

Maurice Maubert

Après un bref passage aux Arts-Déco de Nice afin de pratiquer le dessin d’illustration et la bandes dessinée, Maurice Maubert voyage durant les années 1980 en Asie, Grèce,Turquie, Espagne, Tchécoslovaquie avant d’investir le Hangar Saint Roch, un lieu de culture alternative niçoise1 des années 1980 et 1990 qui a vu naître entre autres les groupes Fabulous Trobadors, Massilia Sound System et en particulier Nux Vomica auquel il participera activement dès sa fondation.

Dans cet immense espace il peint en grand des formes abstraites, faites de pigments, de terres, et d’acryliques. Explorant plusieurs techniques (collages, drippings, photos), il réalise des tableaux qui créent un espace imaginaire où se projeter. De temps à autre, il revient à la figuration. Il réalise aussi des sculptures en terres de petits et moyens formats ainsi que de plus importantes à base de grillage, de plâtre et ciment, qui lui permettent de mettre en scène de grandes installations ou il retrouve la spontanéité et la poésie de l’enfance. Suivront une série d’expositions personnelles à Nice et dans la région qui le feront connaître du milieu artistique local. Il participera notamment à quelques expositions collectives régionales. Le musée d’art moderne et d’art contemporain de Nice (Mamac) acquiert quelques-unes de ses œuvres pour le fond d’artistes contemporains locaux.


Pour en savoir plus sur l’artiste

Bernard Conforti

Bernard Conforti Joaillier de formation et fondeur de talent, ses influences sont un savoureux mélange entre ses nombreuses bandes dessinées qui ont marqué son imaginaire et le travail de François Pompon dont Bernard est un peu la version pop ! C’est donc au travers de l’humour que le travail très sérieux de Bernard Conforti se positionne. Son bestiaire animalier est composé de Pingouins, d’Éléphants, de  Scarabées sacrés, de Lézards.  De cette faune colorée émane un parfum d’enfance, un regard tendre sur nos jeunes années.  Le monde du rêve est tout proche.
Bernard Conforti sait cristalliser un instant, une vibration, il capte l’attitude, insère l’humour, le sourire omniprésent dont son œuvre est pétrie. La posture du pingouin répondant à son congénère émergé ou l’éléphant à l’arrêt en train de pointer un hypothétique trophée de chasse confère à l’œuvre de Bernard Conforti un atout particulier, signature unique. C’est la captation d’un moment.

 

Elsa Bellino

Je suis née en 1984 à Nice. Au contact du travail des métaux depuis mon enfance dans l’atelier familial d’argenture-dorure et restauration de bronzes c’est naturellement que je me suis dirigée vers des études de bijouterie et obtenu un BMA arts du joyau. Des études d’histoire de l’art ont complété cette formation.
J’ai intégré l’entreprise familiale en 2006. Depuis 2009 parallèlement à la pratique de l’argenture-dorure et de la restauration d’objets anciens je crée souvent des collections de bijoux à partir d’objets et d’ornements détournés de leur fonction première et dont l’usage est tombé en désuétude. Ces objets sont très variés, anciens pour la plupart (fourchettes et cuillères, bronzes d’ameublement…) mais aussi plus récents (circuits imprimés…). Je marie souvent sur le même bijou l’ancien et le contemporain. Chaque bijou est unique en raison des matériaux et du décor réalisé. J’ai une boutique sur la plateforme de vente Etsy ce qui me permet de toucher une clientèle internationale.

 

Pour en savoir plus sur l’artiste

Anne-Sophie Viallon par Jean-Paul Gavard-Perret

Née en 1970 à Valenciennes, Anne Sophie Viallon vit et travaille dans les Alpes Maritimes à l’École Municipale d’Arts Plastiques de Nice où il dispense des cours de dessin, peintures, techniques mixtes, gravure et modelage. Douce mais discrètement provocante l’œuvre d’Anne-Sophie Viallon se nourrit des codes équivoques, des croisements interactifs de divers techniques et matières dont la couture et le textile. Ce travail permet entre autres des détournements audacieux, de pratiquer le passé empiété et de répondre à la dématérialisation de l’art mais aussi du monde. Restent des éléments perdus, des solitudes mais leurs vagues s’obstinent, des ondes se  touchent pour saborder le naufrage. Les traits discrets traversent l’infini des supports. Leurs courbes se prononcent. C’est une caresse  qui erre parmi les instants des plages qui paraissent parfois démesurées. Dans le suivi du mouvement, des murmures plastiques renaissent, renouvelés malgré l’absence et le rappel des ressemblances. Le corps s’en retourne sur le tracé invisible de la mémoire vive. Anne-Sophie Viallon la réveille souvent à partir de vieilles photographies qu’elle perçoit comme « l’essence du début des mutations profondes ». S’ensuivent des métamorphoses par un montage et une expression minimalistes.L’image incarne l’énigme de la femme.  Ascèse et sensualité : leur mélange est indissociable. Les questions restent ouvertes là où vient la montée de la vie de manière subtile et à travers les bribes du passé. Pour l’accréditer, l’artiste offre ses bribes d’éternité, elle y glisse des dépouilles afin de proposer leur renaissance là où les indices imposent leur aura aussi minime qu’indélébile.

Pour en savoir plus sur l’artiste

Alain Bellino

Je suis né en 1955 à Nice, où je vis et travaille. Je suis sculpteur argenteur, doreur et restaurateur de bronzes. Dans les années 80, il découvre le monde du métal et de l’ornementation dans l’atelier de son père où il apprend l’électrodéposition de l’or et de l’argent et la restauration du bronze.Après de nombreuses années de pratique et de recherche technique consacrées à la réhabilitation et à la recomposition d’objets, il s’est engagé dans une démarche artistique autour de 2010. L’ornement déchiré de son support d’origine devient alors la structure même de ses sculptures.Ornements en bronze assemblés par soudage extrêmement précis sont le matériau de base. Enrichis de la noblesse du matériau lié à leur propre histoire, ils soutiennent une mémoire fragmentée et apportent au sculpteur une aide précieuse aussi bien qu’une contrainte. Alain Bellino tire une inspiration particulière de la période de la Renaissance. Vanitas sont l’un de ses thèmes préférés, typique des paysages classiques. Dans son travail de réorientation et de réassemblage, à la fois iconoclaste et très rigoureux d’un point de vue formel, à la croisée du passé et du futur, Alain Bellino sublime et réhabilite l’ornementation.

 

OTOM

Dessinateur et graffeur virtuose, entre deux moyens d’expression OTOM choisit les deux à la fois, un crayon ou une bombe de peinture, chacun son tour ou ensemble ! Ses fresques qui ornent les palissades des travaux du tram à Nice, ne sont qu’un aspect d’une œuvre inspirée par la pop culture et les mangas. Fresques colorées d’une riche palette ou bien entièrement monochromes qui, réveillant notre curiosité, nous incitent à aller voir de plus près ce dessinateur virtuose. Il nous reçoit dans son atelier de la Menuiserie Centre d’Art, une des scènes emblématiques de l’art contemporain niçois. C’est aussi à cet endroit qu’il projette d’exposer prochainement son travail en cours. Otom élève des murs de doodligng le terme désignant le fait de faire machinalement des gribouillis pendant les cours de math, ou en répondant au téléphone.

 

Pour en savoir plus sur l’artiste téléchargez le dossier de presse

Eric Clément-Demange

« Au fil de mes expérimentations et de mes divers travaux, je m’intéresse de plus en plus à la disparition. La disparition de l’image à un moment où elle n’a jamais été aussi présente. Je la fais disparaître. Mes études en Histoire me hantent et ressortent de plus en plus dans mes travaux. L’Histoire rejoint la disparition dans mes travaux sur la photographie […]
« 

Pour en savoir plus sur l’artiste

Louis Dollé

« Représenter des histoires, des vies, le mouvement, sans socle et le plus librement possible en utilisant des techniques artisanales »
Lʼoeuvre de Louis Dollé possède une forte puissance pathétique dans le sens où elle fait appel à lʼémotion du regardeur. Par le biais de la contemplation et de la narration, elle invite à la réflexion. Louis Dollé inscrit son travail dans un continuum artistique dont les figures phares sont Rodin, Carpeaux, Carriès, Giacometti, mais aussi Ernest Pignon- Ernest Ousmane Sow et encore Ben Vautier. Loin dʼune démarche purement citationnelle ou appropriative, il actualise des figures issues de traditions extrêmement variées, mais qui renvoient toutes à un fond culturel partagé, dʼoù la multiplication de références artistiques, historiques mythologiques et populaires. Dollé appréhende son métier comme un « passeur » d’images et de significations et se définit lui-même comme un « Artiste ymagier ». Il perpétue ainsi le long fil de lʼhistoire de lʼart et nous rappelle quʼil est fait dʼéternels recommencements.
Le mythe de l’origine et l’univers des contes hantent le travail de lʼartiste. En perpétuant certaines images et récits, Louis Dollé réactive des questions fondamentales de lʼHomme : son origine, son statut, ses rapports à la nature et à lʼautre…


Pour finir focus sur la galerie Martin Sauvage

Fondée en septembre 2017 par Lucia Marcu, Martin Sauvage est une galerie d’art contemporaine en ligne vous proposant la vente & la location d’œuvres d’art et ce, sans bouger de chez vous.
Photographes, sculpteurs et peintres, ils sont aujourd’hui une vingtaine de talents à avoir rejoint la Galerie Martin Sauvage.
C’est avec bienveillance et exigence que les artistes sont approchés et sélectionnés par la fondatrice de Martin Sauvage.
Mon objectif est de promouvoir les artistes en France et à l’étranger via des événements et partenariats créatifs et audacieux.

N’oubliez pas vendredi 1er décembre c’est l’inauguration de Calena! 
Puis ouverture samedi 2 de 18h à 21h puis mercredi 6, vendredi 8 et samedi 9, vendredi 15 et samedi 16, ensuite, mercredi 20, vendredi 22 et samedi 23 de 18h à 21h et sur rendez vous.

Pour en savoir plus sur Calena! Voici nos contacts : 

Louis Dollé : 0662292605
contactlouisdolleymagier@gmail.com
Lucia Marcu: 06 48 28 41 12
contact@galerie-martinsauvage.com

Télécharger le dossier de presse de Calena

 

mylore

Author mylore

More posts by mylore

Leave a Reply